< body class="archive tag tag-la-boite-a-merveille-resume-chapitre-5 tag-589">

Tag Archive for La boite à merveille résumé chapitre 5

La boite à merveille : résumé chapitre 5

La boite à merveille : résumé chapitre 5

boite a merveille

boite a merveille

 

Chapitre 5

Temps :

« Ce mercredi » (approche de l’Achoura)

Résumé :

Ce mercredi, le maître d’école est heureux et gentil avec les écoliers. La raison de son bonheur est l’événement de L’Achoura, occasion pour la réfection de l’école. Les enfants sont libérés pour le reste de la journée. Le narrateur exulte. Cette joie est modifiée par l’absence de la mère, qui est partie avec lalla Aicha.

Lorsque la mère est de retour, elle chuchote aux voisines l’histoire de son amie. Moulay Larbi, ruiné par le procès rendu en faveur de son ennemi, sa femme vend tous les bijoux et meubles qu’elle possède pour que celui-ci puisse s’installer dans un nouvel atelier. Au moment où la mère achève la relation de son récit, un hurlement déchirant s’élève. Une vielle esclave informe les femmes que Sidi Mohamed ben Tahar, un coiffeur de son état, vient de mourir.

La mère va présenter ses condoléances à la femme du défunt. Le narrateur l’accompagne pleureuses et de l’épouse endeuillée. Lorsqu’il revient chez lui, le narrateur songe à la mort et à l’enterrement. Pour le consoler, le père lui raconte une histoire afin de lui faire comprendre que certains morts sont accompagnés d’anges au paradis.

L’enfant sombre pourtant dans une tristesse profonde ; il pense qu’il va mourir et se met à imaginer son propre cortège funèbre. Il s’endort en faisant des rêves. En se réveillant le matin, il est dispensé d’aller à l’école coranique et il est gratifié d’un beignet. Laissé de suivre ses activités journalières des femmes, il s’occupe à réciter le Coran avec ardeur. Il arrête sa psalmodie et sort sur le palier lorsque sa mère lui offre une chaînette de cuire. Mais le chat amaigri de Zineb lui vole la chaîne qu’il a nettoyée avec une grande application et s’enfuit. Croyant que c’est la fillette qui l’a chargé de la lui voler. Il se précipite alors sur elle ; et une violente dispute éclate les deux ennemis.

Événement :

Un mercredi, le fqih particulièrement clément, expliqua ses projets pour la fête d’Achoura. Rentré chez lui, le narrateur trouva sa mère absente en visite chez lalla Aicha. De retour, sa mère raconta les malheurs de son amie d’abord à Fatma puis à Rahma en faisant promettre à chacune le secret. Des cris et des hurlements annoncèrent la mort de Sidi Mohamed Ben Taher. Imaginante cortège du défunt, l’auteur se souvient de l’histoire racontée par son père concernant Sidi…qui tenait boutique dans un Souk très fréquenté.

Informations :

Mort d’un voisin : sidi Mohamed Ben Tahar

Cauchemars et délire

Symbolisme de la boite à merveilles / Le merveilleux :

La boite à merveilles se transforme en cercueil (délire)

L’alchimie : la chaînette.

Lieux :

La maison mitoyenne à Dar Chouaffa, la maison du narrateur.

Personnages :

Le fqih, Fatma Bziouya, Lalla Aicha, la mère de narrateur, Sidi Mohamed ben Taher le coiffeur, une négresse, le narrateur, les pleureuses, Zineb, les récitateurs, Driss le teigneux, Rahma