< body class="single single-post postid-495 single-format-standard">

Module 3: La chambre bleue de Prosper Mérimée


la-chambre-bleue

la-chambre-bleue

Module 3: La chambre bleue de Prosper Mérimée

La Chambre bleue ‘Résumé’: Léon et une jeune femme déjà mariée se rendent en train dans un hôtel où Léon a réservé une chambre sous un faux nom. Dans le compartiment, un Anglais montre la liasse de billets qu’il transporte dans son sac. Ils se rendent tous les trois dans le même lieu. A l’arrivée, l’Anglais a une discussion houleuse avec son neveu à l’allure patibulaire qui l’attendait à la gare. Dans la chambre bleue, les amants sont heureux malgré le bruit provoqué par un repas au rez-de-chaussée puis par un cri étouffé suivant une chute dans la chambre voisine occupée par l’Anglais. Au matin, Léon, s’étant imaginé une altercation entre le neveu et son oncle, voit avec horreur un liquide rouge sombre couler sous la porte entre les deux chambres. Que faire, s’ils ne veulent pas que leur liaison s’ébruite, sinon s’enfuir avec sa maîtresse qu’il réveille? Ils apprennent que l’Anglais, amateur de porto, a laissé tomber une bouteille dont s’est échappé le liquide pris pour du sang.


 Explication de quelques mots:

Liasse (n.f) : Paquet de papiers, de billets de banque, liés ensemble 

Houleux, euse (adj) : Agité par la houle • mouvementé 

Allure (n.f) : Façon de se mouvoir • manière de se conduire • tournure 

Patibulaire (adj) : dont l’allure louche n’inspire pas confiance 

Synonyme: suspect

Synonyme: inquiétant

Amant (n.m) : Celui qui a des relations intimes avec une femme à qui il n’est pas marié 

Altercation (n.f) :échange de propos vifs 

Les personnages

Léon – La jeune fille – L’anglais – Son neveu – La hôte – La servante – Les officiers

La biographie de l’auteur:

Prosper Mérimée, né le 28 septembre 1803 à Paris et mort le 23 septembre 1870 (à 66 ans) à Cannes, inhumé au Cimetière du Grand Jas (Cannes), est un écrivain, historien et archéologue français.

Issu d’un milieu bourgeois et artiste, Prosper Mérimée fait des études de droit avant de s’intéresser à la littérature et de publier dès 1825 des textes, en particulier des nouvelles, qui le font connaître et lui vaudront d’être élu à l’Académie française en 1844.

En 1831, il entre dans les bureaux ministériels et devient en 1834 inspecteur général des Monuments historiques. Il effectue alors de nombreux voyages d’inspection à travers la France et confie à l’architecte Eugène Viollet-le-Duc la restauration d’édifices en péril comme la basilique de Vézelay en 1840, Cathédrale Notre-Dame de Paris en 1843 ou la Cité de Carcassonne, à partir de 1853. Proche de l’impératrice Eugénie, il est fait sénateur en 1853 et anime les salons de la cour, par exemple avec sa fameuse dictée en 1857. Il publie alors moins pour la littérature, se consacrant à des travaux d’historien et d’archéologue et initiant à partir de 1842, un classement des monuments historiques auquel la Base Mérimée crée en 1978 rend hommage.

 


3 comments

  1. [...] TANAWIATI.COM » Module 3: La chambre bleue de Prosper Mérimée. [...]

  2. Imane dit :

    merci vous m’aidez beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>